Date

31 mars 2020

Adapter sa stratégie numérique en temps de crise: Oui, mais comment?

On ne vous apprend rien en disant que la gestion de crise n’est jamais facile. Il y aura certainement des décisions rapides et déchirantes à prendre, qui auront un impact majeur sur la suite des choses pour votre entreprise. 

Cela dit, la situation actuelle est un cas exceptionnel. Il touche non seulement votre entreprise ou votre industrie, mais aussi l’ensemble de la population. C’est le moment ou jamais d’agir (et de «shiner»!) en tant que citoyen corporatif responsable et solidaire. 

Une chose est sûre, dans cette situation de confinement, le numérique est au coeur du divertissement: les gens ont BEAUCOUP de temps pour consommer le contenu en ligne. Il est donc primordial de revoir son message et de repenser sa stratégie numérique le plus rapidement possible. Mais… on fait ça comment? On vous propose quelques idées.

D’abord, l’auto-évaluation.

La première étape consiste à s'asseoir quelques minutes pour se diagnostiquer et faire une analyse de la situation. Quel est le positionnement actuel de mon entreprise? Quelles sont les valeurs les plus importantes pour nous? Dans la situation actuelle, quels sont les enjeux concrets pour mon entreprise? Que font les autres entreprises dans mon industrie, en ce moment (dans le monde, au Canada et au Québec)? C’est en se posant les bonnes questions qu’on pourra mettre en place les bonnes actions. 

Revisitez, recyclez ou jetez ce qui était prévu.

Les médias et l’attention des gens n’ont jamais été aussi concentrés sur un seul et même sujet. Il a très peu de place pour le reste, c’est pourquoi il faut éviter le bruit inutile qui risquerait de tomber entre deux chaises. Vaut mieux retarder, voire retirer des publications prévues, et revoir ses messages pour les prochaines semaines. La fréquence et le moment de diffusion peuvent aussi être revus afin d’éviter trop de messages en simultané. 

Par exemple, actuellement il est déconseillé de publier à 13h, pendant le point de presse quotidien du premier ministre François Legault. Le message sera certainement perdu dans le bombardement d’informations qui suivra. En gros, communiquer l’essentiel, et communiquer le bien.

Planter son drapeau à un endroit et le faire savoir

Les nouvelles annonces et consignes gouvernementales étonnent et surprennent tous les jours. Il est primordial de suivre l’actualité et de communiquer rapidement votre positionnement lorsqu’un sujet touche particulièrement votre entreprise. Comment réagissez-vous à cette annonce? Que seront les mesures mises en place dans votre établissement? Prévoyez toujours du temps dans vos équipes pour réagir rapidement à ces chamboulements inattendus.

Salut, à qui je parle?

Il est très possible qu’avec les événements et les actualités à venir, de nouvelles personnes s’intéressent à votre entreprise… à voir comment les gens ont soudainement adopté Cottonelle et Purell comme marque préférée en quelques jours, tout est possible! Si c’est le cas et que vous sentez que davantage d’yeux sont tournés vers vous, tentez de voir de qui il s’agit et de prévoir des messages adaptés à cette nouvelle audience. Il faut en profiter pour attirer leur attention et faire valoir votre rôle important en ce temps de crise, question de les garder fidèles même une fois la tempête passée.

Adaptez votre ton, sans devenir dramatique.

Ce n’est certainement pas le moment de tomber dans le mélodrame ou de changer votre personnalité de marque du tout au tout. Vous communiquiez habituellement dans un ton familier? Conservez ce même vocabulaire tout en transmettant vos informations importantes. Vous serez ainsi plus cohérents. Si vous désirez paraître plus officiel, faites parler un membre de la direction. L’individu et la marque seront dissociables, et le message sera transmis de manière plus directe. Par exemple, le Village des Valeurs a transmis une infolettre à ses membres dans un ton différent qu’à l’habitude, mais celle-ci était signée par le directeur général. Ceci a eu pour effet de rendre le message plus sérieux et officiel, et la cohérence entre cette communication et le ton habituel était justifiée.

C’est l’temps de faire le grand saut

Tout ce que vous repoussez depuis longtemps mérite votre attention. Par exemple, s’il y a un certain temps que vous n’avez pas revu le contenu disponible sur votre site Web, faites-le. Votre description de service n’est plus à jour et désirez commencer à offrir des formations en ligne? GO! C’est le moment! Il est primordial de rendre le plus de choses possible accessibles numériquement. Ces changements ne seront que bénéfiques pour votre entreprise et vous serez prêt à tout lorsque la vie reprendra son cours normal.

En terminant, le mot à retenir est: réactivité. Il ne faut pas attendre que les choses passent, il faut agir maintenant et prendre les mesures nécessaires dès que l’on peut afin d’assurer la survie post-crise. Il existe des entreprises ou des agences qui peuvent vous aider dans la prise de ces décisions parfois difficiles et vous guider dans le choix des messages à transmettre. 32MARS est un bel exemple.


Écrivez-nous